5 stratégies d’affaires que j’ai apprises de Luc Poirier.

5 stratégies d’affaires que j’ai apprises de Luc Poirier.

J’ai eu le privilège d’entendre Luc Poirier s’adresser à mes étudiants du programme Lancement d’entreprise il y a quelques jours. Vous savez, c’est une chose de voir un homme d’affaires de sa trempe s’adresser à une foule de 200-300 personnes; s’en est une autre de s’adresser à un petit groupe de 12 étudiants, en privé. M. Poirier est d’une très grande générosité, il est demeuré près de 2h avec nous. Stratégie #1 : Acheter en gros, vendre au détail. C’est ce principe que j’ai tenté d’enseigner à mon neveu le week-end dernier. Je lui ai acheté un sac de bonbons à 2$, lui ai expliqué que s’il vendant chaque suçon 0,25$ chaque, il gagnerait 9$. Luc Poirier fait exactement la même chose. Il achète des terrains au « prix de gros » et les revends au détail, engrangeant ainsi de gros profits. Pas plus compliqué que ça! Stratégie #2 : Quand t’es mal pris, sois créatif De son propre aveu, Luc aime se mettre « en danger » et réussir à faire que les choses arrivent. Les moyens et les risques qu’il a pris lorsqu’il a acheté son premier immeuble commercial sont dignes des meilleurs film hollywoodiens. Il a fait exactement ce que j’explique à mes élèves. Il est allé voir les locataires potentiels, et leur a fait voir le potentiel d’un déménagement dans ses locaux. Il s’est arrangé pour que ce soit une situation « gagnant-gagnant » pour tous et en quelques mois, son bâtiment était rentable. Stratégie #3 : L’argent suit la passion Luc n’a jamais fait ses projets d’abord pour l’argent. Il fait toujours ses projets par passion, et les revenus suivent. Les actions sont...
Ce que l’on ne vous dit pas sur le commerce en ligne…

Ce que l’on ne vous dit pas sur le commerce en ligne…

Je me fais un devoir de toujours donner l’heure juste à mes élèves en ce qui a trait au travail nécessaire pour réussir lorsqu’on démarre une entreprise. Malheureusement, beaucoup de « gourous » vendent leur salade en disant que c’est facile de réussir, même si on ne connaît pas la technologie. Si t’as un compte FB, tu peux faire de l’argent! *** Long silence de malaise! *** Il n’y a rien de plus faux. Faire de l’argent en ligne, c’est beaucoup d’essais et d’erreurs. C’est se planter et perdre de l’argent. C’est parfois travailler pour rien. C’est avoir des attentes et être déçu. J’aimerais vous partager, en toute transparence, les résultats que j’ai obtenus avec mon dernier lancement web. Il y a quelques jours, j’ai offert un webinaire gratuit qui vous partageait mes 10 meilleures stratégies de recherche d’emploi. Voici mes stats : 60$ investis en PPC sur LinkedIn 131 inscriptions 39 personnes présentes au « Live » 39 personnes ont visionné l’enregistrement 12 personnes ont acheté le programme « Les 9 étapes vers l’emploi de vos rêves ». Revenus de 1164$ en 7 jours de lancement. Vous me direz que 1000 piastres, c’est pas la fin du monde. Mais 1000$ réinvestis en publicité, ça peut être le début d’une belle aventure. Le commerce en ligne fonctionne rarement du premier coup. En fait, le programme « Les 9 étapes pour obtenir l’emploi de vos rêves » est un programme qui évolue depuis 3 ans. D’abord, présenté comme une série de webinaires, ensuite j’ai tenté d’automatiser le tout sans succès avec la méthode de Jeff Walker, j’ai même fait un lancement avec ZERO ventes. Je vous dirais que ça...
Les 3 points essentiels à une entente de non sollicitation et de non compétition.

Les 3 points essentiels à une entente de non sollicitation et de non compétition.

Article écrit avec la collaboration de Me Adèle Pilote-Babin, La boîte légale. Vous êtes entrepreneur.e. Vous avez certainement la plus belle job du monde. Vous travaillez sur vos rêves à vous. Votre bébé grandit, vous en êtes maintenant à vos premières embauches. Vous souhaitez protéger votre travail et votre clientèle. Vous savez, ces clients que vous êtes allés chercher un par un, à la sueur de votre front… La première des choses que vous devez savoir, c’est que la loi vous protège à certains égard. Votre employé, si la relation se termine, ne pourrait pas utiliser ses acquis et informations obtenues chez vous pour les utiliser dans un autre contexte. Article 2088 du Code civil du Québec. Le salarié, outre qu’il est tenu d’exécuter son travail avec prudence et diligence, doit agir avec loyauté et honnêteté et ne pas faire usage de l’information à caractère confidentiel qu’il obtient dans l’exécution ou à l’occasion de son travail. Ces obligations survivent pendant un délai raisonnable après cessation du contrat, et survivent en tout temps lorsque l’information réfère à la réputation et à la vie privée d’autrui. Loyauté et honnêteté comprend également une concurrence malsaine. Par exemple, si vous avez un salon de coiffure, et qu’une de vos employés décide de traverser la rue et de démarrer son propre salon, vous êtes protégé. Il est tout de même conseillé de redoubler de prudence. Bien que nul ne soit tenu d’ignorer la loi, il sera plus facile de démontrer l’entente entre les parties, si on s’assure que les obligations des uns et des autres ont été soigneusement lues et comprises. Il est donc...
Est-il temps pour vous de changer d’emploi?

Est-il temps pour vous de changer d’emploi?

Un nouvel emploi fait partie des événements d’une vie qui cause le plus de stress avec la naissance d’un enfant et un déménagement. Je n’ai aucune données scientifique pour le prouver, mais c’est peut-être la raison pour laquelle certaines personnes demeurent dans un emploi qu’elles n’aiment pas. La chose la plus importante dans votre vie est notre propre bonheur. Vous ne pouvez pas rendre d’autres personnes heureuses si vous n’êtes pas heureux vous-même. Comme dirait ma mère : « Charité bien ordonnée commence par soi-même. » J’aimerais vous proposer 7 questions pour vous permettre d’évaluer s’il est temps pour vous de changer d’emploi. Votre employeur présente-t-il actuellement le meilleur produit sur le marché? Pour être heureux et connaître le succès au travail, vous devez avoir confiance en l’entreprise que vous représentez. Et ce, que vous soyez réceptionniste, manutentionnaire ou Vice-Président. Si vous ne croyez pas que votre employeur est le meilleur dans son domaine, c’est un gros drapeau rouge qui se lève! Votre « blues du lundi » ruine-t-il votre dimanche? Êtes-vous tellement « à boutte » de votre emploi que vous n’arrivez plus à profiter de votre week-end? Si vous ne voulez pas aller travailler le lundi, c’est un probablement un signe que vous devez continuer de vous poser des questions. Je ne parle pas d’une totale excitation à vous lever le matin! Je vous parle de ruiner votre fin de semaine et celle de vos proches parce que vous bitchez constamment sur votre travail. Avez-vous du respect pour vos collègues? Le développement d’une entreprise passe souvent par le développement d’une équipe. Si vous n’avez pas confiance en vos collègues, vous allez immanquablement...
Quatre façons de se relever d’un passage à vide.

Quatre façons de se relever d’un passage à vide.

Une des premières choses que j’enseigne à mes étudiants, c’est qu’ils vont se planter, ils vont perdre de l’argent, faire des erreurs. C’est plate. Par contre, je ne connais pas un seul entrepreneur qui a du succès aujourd’hui qui ne s’est pas pété la gueule dans le passé. Tout ce que l’on voit à la TV et sur les médias sociaux, ce sont les grands succès, les « deals » qui ont fonctionné. Ce que l’on oublie de mentionner, c’est les 9 échecs qui viennent avant LE gros succès. Aujourd’hui, j’avais envie de vous parler des stratégies que je conseille à mes élèves et mes clients de coaching lorsque ceux-ci vivent un échec qui les ébranle. Mais d’abord, j’aimerais commencer avec un peu de Brené Brown. Vous avez connu un échec. Vous n’êtes pas un échec. C’est toute la différence. Vous avez connu un échec, vous vous relevez, essuyez la poussière, et continuez votre route vers le succès. La seconde option, vous êtes un échec, vous amène dans la honte, le secret etc. Vous allez vous cacher, ne suivez plus votre plan d’action et vous êtes en panne. La meilleure façon de couper les jambes de la honte, c’est d’en parler. Alors, trouvez une oreille attentive, et parlez-en. Révisez les étapes de votre système de ventes : Si vous n’arrivez plus à faire vos chiffres, il est temps d’analyser chaque étape de votre processus de vente et de vous pencher sur vos statistiques. Si vous ne tenez pas de statistiques de ventes, vous tenez peut-être ici une solution à votre « slump ». Combien d’appel faites-vous par jour? Combien de messages laissez-vous par jour?...
5 Stratégies pour faire partie du 1%

5 Stratégies pour faire partie du 1%

On m’a dit un jour qu’il y avait deux « jobs » avec lesquelles je pouvais faire 100 000$ + par année sans aller à l’Université : Travailler en ventes, devenir entrepreneure. Je n’ai pas pris de chance, j’ai développé une passion pour les deux sujets. Les ventes sont souvent le cœur d’une entreprise. Pas de ventes, pas de revenus. Je vous partage mes stratégies pour faire partie des vendeurs que l’on regarde en se demandant ce qu’ils font pour avoir autant de résultats. Prospection, prospection, prospection… Un de mes anciens collègue en recrutement m’a déjà dit : « Mylène, t’es toujours aussi bonne que ton dernier placement! ». C’est vrai. Votre réputation est toujours basée sur votre dernière transaction. La plupart du temps, ça se passe bien. Parfois, vous allez l’échapper. Certaines entreprise décident simplement de faire affaire ailleurs etc. Je n’ai pas besoin de vous donner 6000 raisons de prospecter. Si vous voulez garder votre « pipeline » bien rempli, vous devez prospecter TOUT. LE. TEMPS. Si vous n’aimez pas la prospection, ne travaillez pas en ventes, car vous allez être malheureux. Vous n’entendrez jamais un vendeur qui gagne dans les 6 chiffres dire qu’il n’a plus besoin de client. Il comprend les défis de ses clients. Le vendeur qui fait partie du 1% connait tellement bien son domaine qu’il sait exactement ce qu’il manque à son client pour être 100% heureux. Il se soucie des résultats de sa clientèle de façon honnête et authentique. Le meilleure façon de perdre un prospect de haut niveau est d’essayer de lui vendre une solution dont il n’a pas besoin. Prenez le temps de bien écouter votre client, quitte à...
4 habitudes du chercheur d’emploi

4 habitudes du chercheur d’emploi

Venez-vous tout juste de perdre votre emploi? Êtes-vous en recherche active parce que vous êtes malheureux? Avez-vous des difficultés à garder un rythme de vie pendant une période de chômage? Je vous partage quatre stratégies pour améliorer votre productivité et garder le moral pendant votre recherche d’emploi. Écrivez vos gratitudes Quand « La vie c’est d’la marde » comme dirait Lisa LeBlanc, l’écriture de vos gratitudes en vous levant le matin est une excellente façon de vous concentrer sur ce qui va bien dans votre vie. Écrire vos gratitudes vous permet également d’attirer plus de ce que vous voulez dans votre vie. Réglez un problème par jour Dans mes périodes les plus sombres, la meilleure solution que j’ai trouvé pour survivre, c’est de régler un problème par jour. Vraiment. J’ai imprimé un calendrier mensuel et j’ai noté un problème par jour, jusqu’à ce que je commence à aller mieux. Premièrement, ça vous évite de vous sentir totalement inadéquat. Ensuite, vous êtes dans l’action. Cette méthode vous permet également de vous garder dans l’action. Quand vous êtes dans l’action, vous reprenez le contrôle de ce qui se passe. Ça implique que vous devez vous discipliner à un seul problème par jour. Pas plus. Pas moins. Allez au travail tous les jours Peu importe comment vous vous sentez en vous levant. Sortez du lit, déjeunez, et habillez-vous pour aller au travail. Yup! Garder un horaire normal vous permettra de rester en contrôle de votre journée et de rester dans l’action. C’est difficile de demeurer dans l’action, d’envoyer des CV et d’être prêt pour des entrevues si vous sortez du lit à midi. Faites...
Ce que l’on ne vous dit pas sur l’entrepreneuriat

Ce que l’on ne vous dit pas sur l’entrepreneuriat

Partir sa business, c’est la grosse mode en ce moment. Certaines « coach d’affaires » lancent des programmes et vous disent de suivre vos rêves, lâcher votre job et vous lancer à temps plein dans un projet sans garantie de revenus! Si ça vous passionne, ça va être payant! Je vais peser mes mots et vous dire que j’en ai ras le pompon de ce genre de phrase magique. Travailler sur mes rêves, c’est pour ça que je me lève chaque matin. Clarifions un peu les informations qui sont données, et retrouvons un peu la vérité dans tout ce chaos. C’est pas parce que c’est simple que c’est facile. Je répète. C’est pas parce que c’est simple que c’est facile. Ma coach d’affaires a le don de me ramener à l’essentiel : il faut que ce soit simple et clair. Si ça ne l’est pas, qu’est-ce que tu peux faire pour que ça le soit? Si on simplifie le tout au maximum, pour avoir une micro-entreprise, vous devez avoir un produit et un service que les gens veulent, des clients potentiels qui souhaitent se procurer votre produit ou votre service, et finalement, une façon de vous faire payer. C’est simple comme un, deux, trois. Ce que les supposés gourous ne vous disent pas, c’est que vous faire connaître est beaucoup plus difficile que vous ne le pensez. Briser l’obscurité et vous faire voir est votre plus grand défi, et je vous garantis que ça vous prend plus que 3 publications par jour sur FB pour que votre client idéal se garoche sur vous avec sa carte de crédit. Le in-bound marketing, ce...
L’entrevue d’emploi – Guide du nouveau gestionnaire

L’entrevue d’emploi – Guide du nouveau gestionnaire

Si vous n’avez pas le privilège d’avoir une conseillère ou un conseiller en ressources humaines dans votre entreprise, cet article est pour vous. L’entrevue, vous le savez, fait partie du processus d’embauche, il y a plusieurs étapes avant et après. Je ne vous apprends rien jusqu’ici. J’aimerais cependant vous apporter que l’entrevue, maintenant, se passe dans les deux sens. Le candidat a une « job de vente » à faire, et VOUS AUSSI comme gestionnaire, devez vous vendre parce que les candidats ont le choix. C’est une des conséquences d’un taux de chômage bas… L’entrevue téléphonique Afin d’économiser du temps, utilisez l’entrevue téléphonique pour valider les informations de base comme l’expérience, les études etc. Il s’agit d’un moyen économique de valider plusieurs détails. Cette étape vous permettra de rencontrer la crème des candidats par la suite. L’entrevue téléphonique vous permet également de vérifier l’intérêt du candidat pour le poste. L’enthousiasme et l’empressement se fera ressentir. La nonchalance et le manque d’intérêt de certains prospects vous aideront à perdre moins de temps et à raffiner le processus. Petit bémol, cependant, certaines personnes sont simplement mauvaises au téléphone. Si votre poste comporte beaucoup de communications téléphoniques, c’est un critère à considérer. Par contre, si vous n’avez pas besoin de cette habileté, ça vaut parfois la peine de poser la question. L’entrevue comportementale Ça y est. Vous avez choisi vos Tops candidats après les entrevues téléphoniques. Vous les avez convoqués en rencontres individuelles. Allez-vous faire ces entrevues seul? Allez-vous demander à votre bras droit de se joindre à vous. Allez-vous demander à un de vos employés d’observer? Ce sont des choses à déterminer avant...
Cinq stratégies pour augmenter vos ventes

Cinq stratégies pour augmenter vos ventes

Les ventes sont sans contre-dit le moteur d’une entreprise. Vous pouvez vous raconter des histoires, mais sans clients, vous n’avez pas d’entreprise. Une fois que vous avez des clients, pouvez-vous faire mieux? OUI. Je vous partage ici mes stratégies. Ces stratégies sont celles que j’utilisais lorsque je n’étais pas satisfaite de mon rendement chez Accountemps. Les anciens clients… C’est un fait connu, les clients qui vous ont déjà donné de l’argent sont beaucoup plus facile à « closer ». Lorsque je veux augmenter mes ventes, je fais la liste de tous les clients qui m’ont donné du business dans les 12 derniers mois. Une fois que j’ai cette liste en main, je les appelle un par un pour mieux comprendre quels sont leurs plans et voir comment je peux les supporter dans le développement de leur entreprise. Ensuite, il y a ceux que vous avez rencontré dans l’année dernière et qui pour quelque raison que ce soit, n’ont pas choisi de faire affaire avec vous. La notion de service est de loin la plus importante pour cette conversation. Si vous arrivez avec vos gros sabots de « vendeurs de chars usagés », vous allez perdre. Vous devez d’abord être à propos de servir. Peut-être que votre prospect a eu un service de m**de avec votre compétition. Peut-être trouve-t-il simplement qu’il n’en a pas suffisamment pour son argent. Les meilleures questions à poser sont « Comment puis-je vous servir pour vous aider à atteindre vos objectifs cette année? » ET « Qu’est-ce que je dois faire pour gagner votre confiance? » Si vous avez le privilège de travailler dans une grande entreprise qui possède plusieurs divisions, gâtez-vous! Appelez...
3 idées pour vous démarquer des autres candidats

3 idées pour vous démarquer des autres candidats

Nous avons beau avoir un marché de l’emploi florissant, il demeure que certains d’entre vous peinent à trouver l’emploi de leurs rêves, ou simplement à se démarquer dans votre recherche d’emploi. Aujourd’hui, je vous partage 3 idées qui ont fonctionné pour moi et qui m’ont permis de d’améliorer grandement ma situation. Faites ce que les autres candidats ne sont pas prêts à faire. Nous sommes le 8 juillet 2010. C’est ma seule journée de congé pour tout l’été. Je suis complètement « à boutte » de mon emploi en recouvrement. La veille, j’ai vu et postulé sur Jobboom pour un poste de coordonnateur au recrutement chez Robert Half. J’ai postulé en ligne, tel qu’indiqué; mais j’ai également pris les devants et je me suis présentée à leurs bureaux de la Place Ville-Marie. Je m’attendais simplement à une poignée de main avec le gestionnaire. Erreur! J’ai eu droit à ma première entrevue sur le champ. Aucune préparation. Juste de l’authenticité. J’me rappelle avoir appelé mes parents en sortant de la PVM. J’étais folle comme un balai! Un 10$ bien investi! Sur le chemin du retour, je suis arrêtée au Bureau en Gros, et j’ai acheté un paquet de cartes de remerciement. J’ai envoyé cette carte la journée même. Jouer « all-in » Lorsque je suis retournée au bureau après ma 2e entrevue, on m’a avisée que j’étais suspendue (pour avoir osé aller voir ailleurs!). J’ai appelé ma meilleure amie qui était ègalement en congé. Nous avons passé l’après-midi au cinéma. J’ai joué « all-in » parce que je savais très bien que je n’avais plus d’emploi. Je n’ai pas essayé de me battre pour le garder....
Voir les options de partage
Cacher les options de partage