TOUT ce que vous devez savoir sur la « fameuse » lettre de présentation

TOUT ce que vous devez savoir sur la « fameuse » lettre de présentation

J’avoue, il est très rare que je m’attarde à une lettre de présentation, si ce n’est que pour relever les erreurs qu’elle contient. Ce billet vise à vous donner les outils dont vous avez besoin pour présenter votre Curriculum Vitae de façon correcte, sans mettre votre candidature en péril.

Les généralités :

Marges : elles doivent être d’environ 4cm à gauche et à droite; 4cm également en haut et ne pas mesurer moins de 3cm en bas.

Interlignes : la plupart des lettres sont présentées à simple interligne; si cette dernière est assez courte, vous pouvez présenter le corps de la lettre à interligne et demi ou à double interligne si cela rend la présentation plus harmonieuse.

Caractères : Idéalement, choisir un caractère de taille 10 à 12 points. Pour ce qui est du choix du type de caractère, on opte pour le conservatisme. Je vous suggère le Calibri, Arial, Tahoma, Verdana, ou encore Times New Roman.

Alignement : la façon la plus simple est d’aligner tout à gauche. Dans le langage des adjointes, il s’agit d’un alignement simple.

Le contenu :

Une lettre de présentation devrait faire au maximum 4 paragraphes. Voici ce que chacun d’eux devrait montrer :

Introduction :

« Suite à votre offre d’emploi parue sur LinkedIn, je désire poser ma candidature au poste de Directeur des finances. Vous trouverez ci-joint mon curriculum vitae. »

Pas plus compliqué que ça. Honnêtement, on s’en fout un peu de votre enthousiasme, et de tous les autres qualificatifs que vous pouvez mettre. Gardez ça simple! Ce sera certainement plus efficace!

Corps #1 :

« Vous verrez à la lecture de celui-ci que je possède caractéristique #1 (nombre d’années d’expérience, éducation). De plus, caractéristique #2 (voir les exigences du poste sur l’affichage) et caractéristique #3 (voir les exigences du poste sur l’affichage).

Corps #2 :

Dans ce paragraphe, faites des liens entre vos accomplissements et les responsabilités du poste. Choisissez deux ou trois points à développer. Gardez vos phrases courtes. Évitez les phrases de plus d’une ligne. Entraînez-vous à résumer vos idées. Allez directement au point. Rappelez-vous, c’est une lettre de présentation, pas un roman Harlequin.

Conclusion :

« J’anticipe une rencontre au cours de laquelle j’aurai de plaisir de vous éclairer davantage sur ce que je peux apporter à votre entreprise. »

Ce paragraphe n’a pas besoin d’être compliqué. Pas de surdose d’adverbes et de superlatifs etc. Ce qui n’est pas nécessaire d’être dit, ne doit pas être dit. C’est tout.

Terminez votre lettre avec la formule de politesse d’usage.

Notes supplémentaires :

Lorsque vous vous adressez à un recruteur, rédigez votre lettre avec cette optique. Vous ne travaillerez pas pour l’entreprise, mais bien pour son client.

Faites très attention au nom à qui vous adressez cette lettre, les civilités, les titres etc. Ce sont des petites erreurs d’inattention qui risquent d’envoyer votre CV dans le bas de la pile, si ce n’est pas la poubelle.

Enfin, personnalisez votre lettre correctement. Les « Madame, Monsieur, » ou encore « À qui de droit, » sont informels et démontrent que vous n’avez même pas fait l’effort de recherche pour trouver à qui cette lettre s’adresse. Utilisez LinkedIn, ou encore servez-vous du bon vieux téléphone pour trouver ces infos. L’attention aux détails, c’est toujours payant!

Bonne écriture!

Mylene

Références :

MALO, Marie. 1998, « Guide de la communication écrite au cégep, à l’université et en entreprise. » Éditions Québec/Amérique PP. 143-160.

 

Print Friendly